Mon chemin de Compostelle

Comment faire, pour arrêter 40 ans de la vie très active de chef d'entreprise artisanale. Comment laisser son entreprise  et devenir un autre,  sans tous ces repères qui ont guidé toute une vie ?

J'ai choisi un jour de  fermer  la porte de ma maison, de prendre un bourdon de pèlerin et de marcher, marcher, marcher sur les chemins de Compostelle sur presque 2000 kilomètres. Chemins de Compostelle des sentiers des collines Beaujolaises, des collines fleuries d'Auvergne, du plateau de l'Aubrac,  de la caillasse des Causses du Quercy,  de la plaine de la Chalosse,  de la montagne basque.

Ensuite sur le Camino del norte du Pais Vasco, sur le Camino del norte de la Cantabria,  des Asturias,  de la Galicia et enfin Santiago de Compostela.

Croyant mais non pratiquant, j'ai rencontré sur ce chemin des marcheurs de tous horizons, de peut-être toutes confessions, on ne se pose pas ce genre de question entre pèlerins.

J'ai trouvé en marchant une humanité que je n'avais jamais rencontrée avant. Je souhaite à chacun d’avoir la chance de faire ce pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle un jour, même par petites étapes, même en plusieurs fois.

C'est l'aventure la plus merveilleuse que j'ai vécue et cette aventure je la raconte dans mon livre "Drôle de pèlerin"





Monte do Gozo, et je vois Saint Jacques de Compostelle


Au Monte do Gozo, je vois enfin SAINT JACQUES de COMPOSTELLE

  • Jean-Marc Bernollin à sa sortie de l'école primaire, avec son certificat d'études, fait un apprentissage de plâtrier peintre. Il reprend ensuite l'entreprise familiale qu'il gère pendant 40 ans. La décision de la retraite est suivie par le projet de pèlerinage vers Compostelle. C'est le récit d’un pèlerinage un peu particulier, qu'il fait sans fioriture...

    12,00 €
    Disponible